Vous êtes ici

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef - Partie 1

Etude préliminaire pour l'amélioration du fourgon générateur TEE Jouef.

Amélioration du fourgon générateur TEE JouefLe fourgon générateur TEE PBA Jouef est la reproduction selon les standards des années 1960 / 70 du fourgon générateur TEE A2Dsmyi puis A2Dxj livré à 7 exemplaires à la SNCF à partir de 1964. Ces fourgons qui n'étaient pas accessibles aux voyageurs étaient réservés aux services de police, aux douanes, à l'équipe de service du groupe générateur ainsi qu'au chef de train.

En plus du local technique pour le groupe électrogène, un compartiment fourgon de 9m² avait été prévu.

A ce titre, les aménagements intérieurs étaient semblables à ceux des voitures inox contemporaines.

La reproduction du modèle par Jouef est caractéristique de la fin de l'époque du train électrique destiné à jouer avant tout. Cependant elle commence déjà à présenter des caractéristiques de souci de la reproduction du détail propre à nous satisfaire.

En dehors des reliefs de gravure très appuyés, les deux aspects liés au train jouet sont :

  1. les portes "fonctionnelles" dont le relief est absolument impressionnant qui correspond à peu près à 25cm dans la réalité.
  2. le racourcissement à l'échelle du 1/100 pour la longueur.

Une tentative louable de vitrages encastrés avait été faite mais de manière très grossière avec un vitrage dépoli pour masquer l'absence d'aménagements intérieurs.

Portée des améliorations.

La philosophie de l'auteur en matière d'amélioration est toujours la même, s'amuser sans se prendre au sérieux.

En aucune façon il ne sera question de tout refaire pour obtenir la réplique exacte de la réalité ou pour rivaliser avec les productions actuelles. Ceci n'a aucun sens puisque l'observation se fera à l'oeil nu en situation dans une rame homogène de voitures Jouef en mouvement sur un réseau. Je ne fais pas partie des jusqu'au boutistes qui cherchent à reproduire les détais invisibles à l'oeil nu.

Rappelons que la photo est un révélateur de défauts absolument imparable. La prise de vue en gros plan permet de mettre en évidence les plus petits défauts imperceptibles à l'oeil nu.

Cependant, nous ne cherchons pas, avec le modèle amélioré, à illustrer les pages des magazines spécialisés.

L'auteur, sans remettre en question la qualité souvent exceptionnelle du travail d'amélioration / transformation des uns et des autres, pense qu'un modèle réduit a plus de valeur dans son état d'origine qu'après une transformation /charcutage aussi bien faits soit ils. Les améliorations dont nous parlerons ici resteront donc pour la plupart réversibles.

Fourgon générateur TEE dans le catalogue Jouef de 1969

Compte tenu des défauts intrinsèques de la reproduction Jouef, voici les améliorations que nous proposons et celles que nous n'entreprendrons pas.

Longueur du véhicule.

C'est un défaut pratiquement impossible à corriger. Malgré cela, les proportions sont remarquablement conformes, ce qui est essentiel pour l'aspect d'une reproduction. Le racourcissement peut même être un bénéfice, notamment pour donner de la profondeur avec les perspectives. N'est-ce pas ce que font les maquettistes pour le décor ? Il y a une réalité dans notre hobby que nous voulons souvent ignorer, toute reproduction à l'échelle est la somme de nombreux compromis. Les voies des gares par exemple sont raccourcies à une échelle proche du 1/500 et ne parlons pas des courbes. Voilà pourquoi une rame de voitures raccourcies au 1/100 est moins choquante que des trains qui se cassent dans les courbes.

La seule précaution reste de ne pas mélanger, dans une même rame, des modèles de marques et d'époques différentes, les différences de reproduction sautent aux yeux.

Portes "fonctionnelles".

C'est un défaut particulièrement visible qui, s'il est corrigé, ne permettra que difficilement de revenir à la configuration d'origine mais il peut y avoir des solutions. Nous reviendrons probablement sur ce point à la fin de l'étude.

Aménagements intérieurs.

Les aménagements intérieurs sont faciles à réaliser et permettent notamment d'améliorer l'aspect global du véhicule.

Eclairage.

Comme il s'agit d'un véhicule mixte, il faudra le doter de feux de fin de convoi et éclairer les compartiments. Les aménagements intérieurs permettront de cloisonner et de n'éclairer que les parties du véhicule qui doivent l'être. L'éclairage de fin de convoi d'origine sera déposé et remplacé par un dispositif à LED plus approprié.

Voici un article qui traite des questions liées à l'éclairage du matériel roulant en courant continu 2 rails.

Vitrages encastrés.

C'est probablement l'amélioration la plus "gratifiante". L'excellente transparence des nouveaux vitrages met en visibilité les aménagements intérieurs. L'encastrement permet de rendre les vitrages affleurants comme sur le modèle réel.

Bogies.

Les bogies Y24 équipaient effectivement le fourgon générateur TEE inox 1961, cependant les sabots de frein qui ne sont pas dans le plan de roulement donnent un aspect curieux aux bogies Jouef. Nous reviendrons dans un autre article sur l'amélioration des bogies Y24 Jouef et sur la prise de courant.

Peinture.

La mise en peinture est une transformation irréversible qui ne sera pas retenue ici puisqu'elle n'apporterait pas un plus significatif. Seules les retouches indispensables pour les portes du fourgon et pour la vitre d'extrémité seront faites.

Voilà pour les améliorations que nous allons entreprendre. Ce sont les améliorations qui apportent le plus de résultats pour le minimum d'effort compte tenu de l'utilisation que nous voulons faire de notre fourgon générateur TEE. Bien entendu le prix de la transformation restera aussi très modeste.

Budget.

Attardons nous sur le prix qui reste le nerf de la guerre. S'amuser sans se prendre la tête signifie entre autre que la rame pourra être manipulée sans appréhension. Ce n'est pas ce que l'on se dit pour une rame qui représente un coût proche du millier d'euros si l'on se base sur les prix de vente des matériels actuels. Ceci ne correspond pas à ma conception du jeu.

Bref, un fourgon acheté d'occasion peut être trouvé aux environs de 10 euros plus les frais de port.

Les matières premières nécessaires pour les améliorations coûtent quelques euros.

Bien entendu la mise à disposition d'un kit d'amélioration reviendrait plus cher et selon les choix retenus la transformation pourrait se chiffrer aux alentours de la vingtaine ou de la trentaine d'euros. Au final ceci reste significativement moins cher que l'achat d'un modèle actuel.

Documentation.

Un article très documenté sur les voitures inox TEE 1961 y compris le fourgon générateur TEE a été publié dans le supplément archives de la revue :

Le train - Les archives de la DEV.

Tome 2 : voitures TEE inox, "Grand Confort" et fourgons...

Pages 10 à 27.

Cette revue est toujours en vente sur le site de l'éditeur

Quelques informations complémentaires figurent dans :

L'encyclopédie des voitures SNCF.

 Alain Rambaud - Jean-Marc Dupuy - Georges Mathieu.

Malheureusement cet ouvrage est épuisé et peut encore être trouvé sur le marché de l'occasion.

Vous pouvez toujours vérifier la disponibilité et le prix sur des sites tels que Amazon.

Sans oublier de consulter l'encyclopédie en ligne :

Wikipedia - Voitures TEE PBA.

Et

Loco Revue Novembre 1965

Page 460 - Le plan du mois

C'est sur la base des photos et des informations figurant dans ces documents, qu'il me semble que les transformations proposées ici son nécessaires. Chacun appréciera bien entendu selon sa propre sensibilité, les transformations qu'il jugera suffisantes.

Prototypes pour les améliorations.

Cet article illustre la fabrication des prototypes pour l'amélioration du fourgon générateur TEE de Jouef.

Un dessin, ou mieux, plusieurs photos valent mieux qu'un long discours.

Voici les éléments fraisés en CNC pour les vitrages, les aménagements intérieurs, le module électronique d'éclairage et le circuit imprimé et son support. Les aménagements assemblés sont le modèle d'ébauche pour vérifier les encombrements et la faisabilité.

 

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Ouf, l'embase des aménagements intérieurs s'emboite parfaitement sur le chassis avec les multiples découpes qui ont permis de conserver le chassis intact, grace notamment à l'épaisseur de 1,9mm. Comme il s'agit du prototype, il a fallu corriger quelques découpes et modifier le plan d'usinage en conséquence.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Montage à blanc des éléments. Tout s'emboite très bien. Les puristes trouveront les cloisons de 1,9mm trop épaisses.Cette épaisseur qui n'est visible qu'au niveau des ouvertures pour les fenêtres des compartiments pourra facilement être réduite par fraisage avec la CNC. Les ouvertures de la cloison longitudinale ne sont pas encore aux bonnes dimensions, le plan d'usinage doit encore être modifié. J'étudierai un peu plus tard une version alternative en bristol, ce qui permet d'éviter la mise en peinture des aménagements.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Voici le compartiment pour le groupe electrogène, euh pour le module electronique d'éclairage. La LED pour les feux de fin de convoi est montée sur le support d'origine et elle est isolée par un cache lumière.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Les montages d'équerre sont toujours délicats. Avec la CNC, il est facile d'usiner une rainure en V qui permet de replier simplement la pièce à monter d'équerre et de la coller pour obtenir un positionnement et une finition parfaits.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Des formes un peu plus compliquées mais un ajustement au micropoil avec le fraisage sur la machine.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Voici comment se présente l'ensemble mis en place. Comme vous avez pu le voir sur les photos précédentes, une coupe intempestive a été faite dans deux pièces de l'aménagement intérieur. Le tout est collé avec du diluant synthétique. Il colle parfaitement le plastique pour environ trois euros le litre.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Voici les vitrages encastrés mis en place. La surépaisseur à l'intérieur est environ de 0,7mm.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Et voici les vitrages affleurants. Heureusement qu'ils ont été rayés au cours des manipulation faute de quoi on pourrait penser qu'il n'y en a pas. A noter la qualité de l'encastrement qui passe haut la main le test de l'agrandissement photo qui ne met aucun défaut en évidence.

Amélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Voilà pour l'étude de faisabilité et le prototypage de l'amélioration du fourgon générateur TEE de Jouef.

L'amélioration des bogies est détaillée dans un article spécifique.

Une seconde partie de cet article sera consacré à la mise en place des éléments définitifs pour redonner envie de faire circuler ce fourgon générateur TEE avec lequel nombreux sont ceux qui ont passé des heures à rêver des TEE alors que la page de la traction à vapeur se tournait à une époque révolue.

Partagez cette page avec vos amis: 

Tags: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.