Notre environnement

Préserver la vie à tout prix.

Accueil espace environnement

Qu’est ce que l’environnement ?

Aujourd’hui, nous sommes tous sensibilisés aux questions relatives à l’environnement. Mais qu’est ce donc que l’environnement ?

L’environnement c’est ce qui:

  • nous entoure,
  • nous fournit des ressources qui nous permettent de subsister,
  • nous impose des contraintes,
  • se trouve dans notre champ de perception,
  • se trouve aussi en dehors de notre champ de perception,
  • est affecté par notre existence et notre comportement.

En résumé, nous pourrions aussi dire que nous vivons dans un espace avec des ressources limitées. Nous consommons ces ressources plus vite qu’elles ne sont capables de se régénérer.

Pourquoi l’environnement est il une préoccupation ?

Énoncé de façon brutale, nous pourrions dire que l’homme se comporte comme une espèce intrusive et prédatrice dans un espace limité. Ceci conduit inévitablement à la destruction totale du biotope qui nourrit cette espèce.

Il suffit, pour s’en convaincre de mettre des truites dans un étang fermé. En un temps record, elles auront éliminé toutes les autres espèces de poissons. Il en va de même pour les fourmis ou les tortues qui sont introduites dans un milieu où elles n’ont aucun prédateur.

Ceci nous met en face d’une responsabilité, collective et individuelle, pour préserver notre survie. Il ne faut surtout pas s’imaginer que la planète est en danger. Il ne lui faudra guère plus de quelques siècles pour éliminer tout vestige du passage de l’espèce humaine, après sa disparition. Le seul danger qui existe, concerne la survie de l’homme. Les espèces animales sauvages sont déjà à la peine pour survivre dans les espaces qui leur restent. Pour les espèces végétales, c’est probablement pire encore, puisque le phénomène est moins visible. Comble de l'ironie, un nombre incalculable d'espèces n'est toujours pas répertorié. Il est donc impossible de savoir combien d'espèces notre présence a déjà éliminées.

Que pouvons-nous faire dans ces conditions? C’est bien notre nature de prédateur intrusif qui conduit à l’épuisement des ressources. Cet épuisement est souvent dû à la pollution plus qu’à l’utilisation des ressources, comme pour l’eau par exemple.

Les actions de préservation de l’environnement.

Examinons les pistes d’action que nous pouvons envisager au niveau individuel.

Chacun de nous peut, dans ses gestes et ses choix au quotidien, réduire son empreinte sur l’environnement.

Ces gestes et ces choix concernent parmi bien d’autres :

  • L’habitat,
  • L’alimentation,
  • La gestion de l’énergie,
  • Les transports,
  • L’auto-suffisance,
  • La gestion des déchets,
  • Les gestes du quotidien.

Il suffit aussi tout simplement de:

  • Renouer avec des réflexes de bon sens très simples,
  • Économiser, car opulence ne doit pas être synonyme de gaspillage,
  • Tirer parti de ce que la nature continue à nous offrir généreusement, comme l’eau de pluie, le soleil ou le vent,
  • Pour celles et ceux qui ont un jardin, éviter de cultiver de manière irresponsable, des plantes inadaptées au climat et à la région ou avec des doses massives de produits chimiques,
  • Mutualiser des ressources, lorsque c’est possible (il est préférable d’acheter une seule machine que plusieurs personnes n’utiliseront que quelques heures par an chacune).

Pourquoi pas, tout simplement, devenir l’ambassadeur d’une manière de vivre plus adulte, plus responsable et plus durable. Il est vital maintenant, de déclencher l’effet domino qui pourra exercer une pression sociale sur les individus qui ne respecteraient pas de nouvelles normes de groupe, plus responsables.

 

Evaluation: 
0
Aucun vote pour le moment